Zebrina. Une pièce à conviction

Théâtre

Une production TNM

Représentations

jeu 19 novembre 2020 20H00

Cabaret TELUS
Achetez vos billets
Tarifs
Régulier 45,00 $
Membre 41,20 $

Taxes et frais de service inclus.

Durée

90 minutes sans entracte

Description

D’après l’oeuvre originale de Glen Berger (Underneath the Lintel)
Traduction et dramaturgie de Serge Lamothe
Mise en scène de François Girard
Un spectacle solo avec Emmanuel Schwartz

La création de Underneath The Lintel a eu lieu dans un théâtre « Off-Broadway » à la fin de septembre 2001. L’auteur, qui tenait le rôle principal et signait la mise en scène, a dû en retarder la présentation, le temps que New York se remette des attentats du 11 septembre. Frappé par le parallèle entre ce hiatus théâtral et la crise que nous traversons, François Girard persiste et signe : « Nous ne nous tairons pas. Nous raconterons nos histoires malgré la pandémie. »

Dans un théâtre presque vide, loué pour un soir, un bibliothécaire hollandais se présente avec une valise remplie de « pièces à conviction », et une histoire à raconter, celle d’un livre emprunté il y a 133 ans. Dans ce guide de voyage, se trouve un coupon de nettoyeur daté de 1913. Confronté à ce qu’il considère comme une énigme, le bibliothécaire décide de partir à la recherche de ce mystérieux personnage. Une enquête qui l’entraînera dans un périple autour du monde et le mènera à remonter le cours de l’histoire.

Au théâtre, la sentinelle est une lampe qu’on allume sur scène à la fin de chaque représentation. On dit que ce serait pour que les fantômes du théâtre puissent revenir y jouer leurs personnages…. Quand le bibliothécaire arrive sur scène, son premier geste est
d’éteindre la sentinelle. Le théâtre peut alors reprendre vie et l’espace s’emplir de mots. Après Novecento et Le Fusil de chasse, Zebrina est le troisième volet d’un triptyque de solos, destiné à être présenté à Tokyo. Cinéaste, metteur en scène à l’opéra et au théâtre, — citons ses mémorables Parsifalet Le Vaisseau fantôme, joués entre autres au prestigieux Metropolitan Opera de New York — François Girard poursuit une carrière internationale couronnée de succès, dont les célèbres Trente-deux films brefs sur Glenn Gould, Le Violon Rouge et, plus récemment, The Song of Names. Au TNM, il a dirigé Le Procès de Kafka et En attendant Godot de Becket, deux productions marquantes. Avec la création de Zebrina, accompagné de sa fidèle équipe de conception, il veut éteindre la sentinelle sur notre scène et peupler le théâtre, jusque-là déserté, de gens, de mots, de rêves, de désirs.

C’est Emmanuel Schwartz, acteur protéiforme au puissant charisme qui a séduit le public du TNM dans le rôle-titre de Tartuffe (mis en scène par Denis Marleau), en Voltaire dans Candide (mis en scène par Alice Ronfard,) ou dans la peau du Lucky d’En attendant Godot (mis en scène par François Girard), qui prête sa carrure et son exceptionnel talent au personnage du
bibliothécaire. Le solo est une forme taillée sur mesure pour cet immense acteur qui s’approprie l’espace avec une belle habileté et une rare majesté.


ÉQUIPE DE CRÉATION
Décor et accessoires François Séguin
Costume Renée April
Éclairages Alain Lortie
Vidéo Robert Massicotte
Musique originale Alexander MacSween
Maquillage Florence Cornet
Conseillère en diction Marie-Claude Lefebvre
Assistance à la mise en scène et régie Elaine Normandeau

Crédit photo: Yves Renaud

En assistant à une représentation à la salle, vous acceptez de respecter ces mesures.

Video
Google+ Facebook Twitter