Le mercredi 1 mars 2017

On jase avec Pierre Hébert

Pierre Hébert sera de passage à la Salle Rolland-Brunelle le 17 mars prochain à 20h.

Pour vous faire patienter, on a jasé un peu avec lui!

1.    Enfant, quel métier rêviez-vous de pratiquer?

Quand j’étais enfant, je rêvais de devenir comédien. J’avais un oncle qui jouait à la télé et au théâtre, et chaque fois que je le voyais, mes yeux s’illuminaient à l’idée de faire ce métier-là.

2.    Quelle est votre source d’inspiration?

Louis-José Houde pour son professionnalisme, sa rigueur et Louis Morissette pour sa polyvalence. Ce sont deux humoristes qui m’inspirent énormément et pour qui j’ai beaucoup de respect.

3.    Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier?

J’adore la diversité de mon métier! C’est ce qui est le plus précieux. Un jour, je suis à la radio ; le lendemain, je tourne à la télé et le jour d’après, je suis en spectacle. J’ai le meilleur métier au monde. Il me surprend encore aujourd’hui et grâce à lui, mes semaines ne sont jamais les mêmes.

4.    Avez-vous une routine spéciale avant d’entrer sur scène?

Quinze minutes avant le spectacle, j’écoute Les trois accords et je commence à me changer. Aussitôt que la musique commence, c’est comme si je me mettais en mode « spectacle ». Ce sont d’ailleurs des chansons des Trois accords qui ouvrent et qui ferment le spectacle.

5.    Certains artistes possèdent des objets fétiches qui leur portent chance lors d’un spectacle. Est-ce le cas pour vous?

Je n’en ai aucun. J’avais des superstitions avant le premier spectacle, mais pour le deuxième, à mon plus grand bonheur, je n’en ai plus. Toutefois, je demande toujours à ma blonde de m’envoyer un texto pendant la représentation pour que la première chose que je fasse en arrivant dans ma loge soit d’avoir des nouvelles d’elle et des enfants.

6.    Quelle est votre meilleure expérience en carrière?

Dur à dire… J’hésite entre la première de mon spectacle Le goût du risque et l’ensemble de la série Vrak la vie.

7.    Et inversement quelle est votre pire expérience en carrière?

Mon premier spectacle public à l’École nationale de l’humour.  Je faisais un numéro atroce sur les électroménagers et si j’ai eu un rire, c’est bon.

8.    Que représente la scène pour vous?

Une liberté incroyable! Chaque soir est un nouveau rendez-vous et chaque public, chaque salle, réagit différemment. Comme si chaque spectacle était un ''blind date'' qui finissait bien.

9.    Que faites-vous dans vos temps libres?

   J’adore louer des chalets avec les amis ou voyager!

10.    Quel est votre plaisir coupable?

Je suis un « fan fini » de Walt Disney World. Je lis tout ce que je peux lire sur Walt Disney World et j’y vais presque chaque année. Je suis devenu une référence. Des humoristes et des comédiens m’appellent pour me poser des questions ou pour avoir des trucs pour Walt Disney World !

Google+ Facebook Twitter