Le mercredi 17 février 2021

Le Centre culturel Desjardins dévoile les candidats retenus lors de l’appel de projet de résidence d’artistes

Le 20 janvier dernier, le Centre culturel Desjardins lançait un appel de projets pour une résidence d’artistes avec cachet. Comme bien d’autres lieux de diffusion, le Centre culturel a l’habitude d’accueillir des résidences d’artiste en ses lieux, mais cette fois-ci, la formule était différente. Les résidences habituelles permettent à des artistes qui mettent en œuvre un projet de création, de bénéficier des infrastructures et de l’expertise des techniciens à un tarif avantageux, tout en s’exerçant dans des conditions très similaires à celles d’un spectacle.

Cette fois-ci,  en plus de permettre le développement de projets artistiques de tous horizons en mettant à la disposition des artistes leurs installations, le Centre culturel Desjardins souhaitait appuyer une démarche artistique en offrant un cachet à un projet sélectionné par un jury selon des critères précis.

L’initiative a été rendue possible grâce au regroupement de femmes philanthropes de la région lanaudoise, Le Cercle. Cela rend la démarche particulièrement novatrice, puisqu’il est rare pour un diffuseur d’appuyer la création d’un projet sur les bases d’un soutien philanthropique.

Les membres du Cercle ont d’ailleurs accepté de participer à l’évaluation des candidatures soumises. Le cachet artistique est à hauteur de 2000 $ et la valeur du soutien dans son ensemble est évaluée à 7500 $, le tout généreusement offert par Le Cercle.

« Cette résidence agira à titre de levier pour le projet de création retenu. » de dire Jean-Sébastien Martin, directeur général et artistique du Centre culturel Desjardins. « C’est au cœur même de la mission du Centre culturel Desjardins de soutenir le développement artistique et de s’assurer de faire rayonner le milieu des arts vivants. »

En tout, ce sont plus de 80 dossiers qui ont été déposés dans le cadre de l’appel de projets. Initialement, un seul projet devait être retenu, mais considérant le nombre incroyable de projets reçus, le jury, formé des membres de l’équipe du Centre culturel Desjardins et des membres du Cercle, ont décidé de permettre à deux compagnies artistiques de bénéficier de ces résidences rémunérées. « Nous sommes vraiment enthousiastes! Nous ne nous attendions pas à recevoir autant de candidatures. » de dire Marjolène Turcotte, coordonnatrice au développement. « Nous avons été impressionnés par la qualité des projets soumis. Les membres du jury ont étudié avec soin toutes les candidatures reçues. Malheureusement, il nous est impossible d’appuyer tous ces artistes par le biais de la résidence, mais nous espérons de tout cœur qu’ils iront de l’avant avec leurs projets et donneront vie à leurs créations. »

Le projet retenu : ENSAF ATTEND, de Troisième espace théâtre

ENSAF ATTEND est une pièce de théâtre documentaire qui raconte le parcours intime et public de la femme, de la mère de famille, de la militante saoudienne Ensaf Haidar.

Plusieurs raisons ont motivé la décision du jury, dont la qualité artistique des projets antérieurs de Troisième espace théâtre et de la démarche proposée pour ENSAF ATTEND. À cela s’ajoutent le désir d’encourager une jeune compagnie théâtrale et de contribuer au dialogue interculturel.

Le jury a également été sensible à l’importance de ce sujet d’actualité qui mérite qu’on y porte attention et au fait que la proposition soit portée par des créatrices et mette au cœur de l’histoire une femme forte.

Le Centre culturel Desjardins choisit de soutenir une 2e résidence avec cachet : Le spectacle Oppidum des Foutoukours

Les Foutoukours se démarquent dans le milieu circassien par leur vocation pour l’art clownesque et leur implication auprès du public jeunesse. Le spectacle Oppidum met en scène deux clowns acrobates dans un univers forestier et automnal.

Le projet des Foutoukours était le coup de cœur de plusieurs membres du jury. De plus, le diffuseur a déjà une relation d’affaires avec la compagnie et souhaite lui permettre de développer son nouveau projet qui a un grand potentiel de tournée au Québec, au Canada et à l’international. La résidence tombe à point dans la démarche des Foutoukours, et pour tester plusieurs numéros, ils ont besoin de se retrouver sur scène.

Cultiver l’essentiel

En cette période particulièrement difficile pour le milieu artistique, le Centre culturel Desjardins souhaite jouer son rôle de diffuseur et de soutien à l’écosystème culturel en continuant de cultiver l’essentiel. Depuis juin 2020, près de 10 résidences ont eu lieu au Centre culturel Desjardins. L’organisation croit très fort en toute la richesse du milieu culturel et en ses bienfaits et désire continuer de mettre de l’avant des projets qui mobilisent et qui soutiennent le développement artistique.

Google+ Facebook Twitter